Pierrette, où es tu ? quand la maladiie vous submerge ...

Aller en bas

Pierrette, où es tu ? quand la maladiie vous submerge ...

Message par MANUE le Ven 14 Sep - 11:10

Pierrette, c'est ma maman depuis 50 ans.

La maladie nous est tombée dessus comme une avalanche en 2010, date à laquelle nous avons commencé à consulter car maman déraillait visiblement.
Cet été là, mon père les avaient emmenés, mon frère et elle, en camping mobilhome dans le Tarn, c'était la 4ème année qu'ils y retournaient.
Mon père a compris que quelque chose n'allait pas quand il retrouvait ma mère perdue dans ce mobilhome, cherchant la porte de la salle de bain qui se trouvait juste devant elle.
Ses conversations étaient désordonnées quand elle ne trouvait plus ses mots.
Puis un jour, c'est son chemin dans le camping qu'elle a perdu ...

De retour à la maison nous rigolions quand nous la voyions discuter avec las acteurs à la télé.
Fan de la série Julie Lescaut, elle nous disait régulièrement que "la rouquine" était passée la chercher à la maison pour aller faire un tour en ville avec moults détails sur ce qu'elles avaient fait ...
Puis la tristesse à remplacé la joie quand nous nous sommes rendus compte qu'elle prêtait fois à ses récits et qu'elle entrait lentement dans un monde qui nous était inaccessible.
Son état a continué de se dégrader au fil des semaines jusqu'à cette consultation chez un spécialiste de la mémoire, à l'hôpital, qui nous a mis définitivement sur les rotules.
Un traitement médicamenteux fut mis en place mais ma maman en était déjà à un stade très avancé.
C'est alors que j'ai décidé d'accueillir ma mère tous les après-midi, afin de laisser un peu souffler mon père.

Au mois de mai de cette année, maman a fait une chute dans les toilettes chez elle et en a ressenti une grande gêne (docteur consulté, à part un gros bleu sur la fesse elle n'avait "rien").
Elle a passé quinze jours dans son fauteuil au salon, ne le quittant que pour se mettre à table et aller se coucher.

... depuis elle n'a plus quitté l'appartement car elle peine à présent à marcher.
Il faut dire que mes parents habitent au 1er étage de leur HLM et que je ne sens pas maman en état de monter ou descendre des marches.

Mon père s'est éteint à petit feu aux côtés de ma mère mais pour lui, il est HORS DE QUESTION de la placer dans un centre de soin.
Nous avions d'ailleurs fait un essai d'accueil de jour au centre qui se trouve près de chez moi mais nous avons eu un mauvais retour : maman cherchait à rentrer chez elle, réclamant mon père en pleurant ... l'infirmière nous a alors avoué qu'il serait difficile pour eux de s'en occuper car elle demandait une surveillance/assistance particulière or ils avaient d'autres personnes dont ils devaient se charger dans son groupe.

Moi je ne vis plus non plus depuis d'ailleurs.
Voir maman dans cet état m'arrache les tripes autant que de voir papa s'affaiblir lui aussi.
J'ai toujours connu ma mère forte, droite sur ses jambes, gérant tout à la maison tandis que mon père faisait les 3 huit à l'usine (maçon fumiste dans la sidérurgie), occupant son temps libre à travailler  à la construction de la maison de ses amis pour améliorer les finances du ménage.

J'ai, certes, 50 ans, un fils de 21 ans et des parents de 73 ans, mais je redoute le jour où ils vont me quitter.
Que vais je devenir sans eux ? ... c'est tout bonnement impensable et pourtant ...
Mes parents se sont toujours voués un amour vrai, fusionnel, comme j'en connais peu à l'heure actuelle.
51 ans de mariage et si ma mère venait à partir, mon père la suivra de près, je le sais, je le sens !

Je suis perdue, n'ai personne à qui en parler vraiment, j'ai toujours peur d'embêter mon monde à rabacher sur cette p*** de maladie.

MANUE

Messages : 11
Date d'inscription : 14/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum